bg-black

10 février 2022

Découvrez en 10 questions le parcours de Sabina Argagnon, ancienne joueuse internationale de rugby.

 

1/Tu es née où et quand?

Je suis née à Biarritz, le 24 janvier 1991.

 

2/T 'as grandi où?

J’ai grandi à Ahetze avec mes 2 grands frères Stéphane et Xavier

 

3/Ta profession ?

Je suis Educatrice spécialisée à la maison d’enfants de Jatxou depuis 2 ans.

 

4/Ta passion étant petite?

Le sport en général. J’ai commencé par le judo avec mes frères car ma maman était prof de judo.

 

5/La première fois où tu as touché le ballon de rugby?

J’ai débuté assez tardivement, j’avais 21 ans. J’ai pratiqué énormément de sports avant de m’attaquer au ballon ovale

 

5/Dans quel club as-tu joué?

Je n’ai joué que dans un seul club, celui de l’ASB.

 

6/As-tu un ou une idole?

Bonne question ! Quand j’étais jeune, j’étais fan de Dimitri Yachvili. Je rêvais d’être 9 comme lui. Bon je n’étais pas loin, j’étais pilier droit (dit-elle avec un grand sourire). Pour la petite anecdote, son entraîneur connaissait son envie d’être 9, et l’a laissé jouer, durant un match, 15 minutes à ce poste 

 

7/As-tu connu des sélections en équipe de France ? Si oui combien ?

J’ai joué 1 mois avec l’équipe de France, j’ai fait 3 sélections : Pays de Galles, Angleterre et l’Ecosse pour le tournoi des 6 nations et ensuite je me suis blessée au genou

 

8/Ton plus beau souvenir

J’en ai deux ! Le premier c’est d’avoir été championne de France en 2017 avec l’ASB : Une superbe année, avec un groupe top ! Une très belle saison dignement fêtée lorsque nous devenons championnes ! 😊

 

Et mon deuxième souvenir a été l’appel de Annick Hayraud, la sélectionneuse de l’équipe de France, qui m’a contacté pour terminer le stage à Marcoussi en vue des 6 nations. Pour la petite histoire, le matin même j’avais vu sur les réseaux que la pilier droit s’était blessée, et j’avais envoyé à mes copines que je trouvais bizarre qu’Annick Hayraud ne m’ait toujours pas contacté et le soir la sélectionneuse m’appelle pour me convoquer, je pensais que mes amis me faisaient une blague. Et là j’ai vécu un rêve éveillé du début à la fin ! Je ne garde que des bons souvenirs !

 

9/Es-tu toujours investi dans le rugby ?

J’ai eu des contacts mais je suis assez réaliste et je sais que je ne peux plus m’investir comme avant donc je préfère décliner les propositions !

 

10/Pourquoi kinka ?

Lorsque je jouais à l’ASB, nous avions des accès à des salles de sport. Mais nous étions livrées à nous-même. Ici, chez Kinka, nous avons un suivi sérieux avec les coachs qui nous proposent des programmes adaptés à nos besoins. L’ambiance est familiale et très conviviale ce qui nous motive pour venir !

 

Merci à Sabina pour ce moment et d'avoir partagé avec humilité son parcours.